Le PER (plan épargne retraite)

Vieillissement de la population, carrières moins linéaires… Il est aujourd’hui important de se prémunir face à la diminution de ses revenus au moment du départ à la retraite. Via un système de capitalisation, le nouveau produit d’épargne institué par la loi Pacte, le PER, se révèle particulièrement intéressant pour se constituer des revenus complémentaires pour la retraite.

Après un audit de votre situation et un bilan retraite, CF Gestion Privée vous accompagne dans la mise en place d’un plan d’épargne retraite pour financer et préparer votre retraite.

  • Des experts engagés et intègres à vos côtés
  • Des recommandations d’investissement personnalisées
  • Des conseils et un suivi professionnel sur-mesure

Contactez un de nos experts

30 ans
d'expérience
+ de 3000
clients satisfaits
97%
nous recommandent

Qu’est-ce que le PER ?

Le PER (plan épargne retraite) est le nouveau produit d’épargne retraite institué par la loi Pacte qui est entré en vigueur le 1er octobre 2019. Destiné à unifier les plans d’épargne déjà existants, il les remplace définitivement depuis octobre 2020. Il recouvre trois formats :

Si vous étiez détenteurs de l’un des anciens produits d’épargne retraite (Perp, retraite Madelin, etc.), vous pouvez choisir de les conserver bien qu’ils ne soient plus commercialisés ou bien transférer votre épargne vers un PER.

PER : quels avantages ?

Un plan épargne retraite se révèle très intéressant pour préparer sa retraite et se constituer un revenu complémentaire qui prendra la forme d’un capital ou d’une rente.

Le PER présente également l’avantage d’être fiscalement favorable sans attendre la retraite. S’il permet de profiter d’une fiscalité allégée à la sortie, le PER possède un autre atout non négligeable : la déductibilité des versements à l’entrée. En effet, les versements effectués sont déductibles de l’assiette de l’impôt sur le revenu (dans la limite d’un plafond global fixé pour chaque membre du foyer fiscal) et ce, qu’ils soient réalisés volontairement à titre individuel ou obligatoirement en entreprise. Attention, les versements permettent de réduire l’impôt sur le revenu mais pas les prélèvements sociaux.

L’enveloppe de déduction est commune à tous les placements d’épargne retraite et il est possible de mutualiser le plafond de déduction avec son conjoint ou partenaire de PACS. Bon à savoir : si vous n’utilisez pas la totalité de l’enveloppe de déduction, elle peut être reportée pendant 3 ans.

Par ailleurs, pour les indépendants, le PER permet de centraliser en un seul plan les versements déductibles de leur revenu global et les revenus déductibles de leur revenu catégoriel. En cas de déduction du revenu professionnel, cela permet de bénéficier d’un plafond majoré de 15 % des revenus professionnels.

Enfin, en cas de décès de souscripteur, les sommes épargnées sur le PER sont transmises à ses héritiers ou aux bénéficiaires qu’il a désigné avec un traitement fiscal avantageux.

Avant d’opter pour un PER, il est nécessaire d’établir un bilan retraite afin d’obtenir une projection de votre situation financière. À l’issue de celui-ci, nous sélectionnerons ensemble la ou les solutions qui vous correspondent, lesquelles auront vocation à vous générer des revenus complémentaires.

Effectuer un bilan retraite

Comment ça fonctionne en pratique ?

Les PER ne sont soumis à aucune limite d’âge ; ni à aucune activité professionnelle pour le PER individuel. Les PER d’entreprise collectif et obligatoire sont quant à eux réservés aux salariés d’une entreprise. Sachez qu’il est possible de souscrire plusieurs PER par personne (plusieurs PER individuels, ou, un PER individuel et PER entreprise par exemple).

Chaque PER est composé de 3 compartiments, conçus pour accueillir différents types de versements :

  • Compartiment 1 : versements volontaires de l’épargnant.
  • Compartiment 2 : versements issus de l’épargne salariale (intéressement, participation, abondement employeur, compte épargne-temps, journées de congés non prises au-delà du minimum légal).
  • Compartiment 3 : versements obligatoires par l’employeur et/ou le salarié.

Les sommes épargnées sont bloquées jusqu’à la retraite sauf circonstances particulières pour lesquelles une sortie anticipée en capital sera possible (sur tout ou partie de l’épargne). Une fois à la retraite, il est possible de récupérer les sommes versées sous forme de capital, de rente, ou en combinant les deux, en une seule fois, ou de manière fractionnée (pour les versements obligatoires sur un PERO, la sortie doit se faire sous forme de rente viagère).

Faire appel à CF Gestion Privée c’est bénéficier d’un cabinet objectif dans son conseil et dans les solutions d’assurance proposées. En effet, le fait d’avoir une ouverture au marché de l’assurance nous permet de sélectionner les produits les plus en adéquation avec vos objectifs.

Etre recontacté

Comment gérer son PER ?

Les plans épargne retraite bénéficient d’une véritable souplesse de gestion. En option de base, c’est la gestion pilotée qui prévaut. Le choix des supports sur lesquels placer les versements se fait en fonction du profil de l’épargnant en termes de risques (prudent, équilibré ou dynamique). Le gestionnaire pilote ainsi en toute autonomie le PER, l’objectif étant de réduire les risques au fur et à mesure que l’épargnant s’approche de l’âge de la retraite. La gestion libre par l’épargnant est également possible, les deux options étant également interchangeables.

CAS CLIENT

PER ou assurance-vie ?

Le profil de notre client

Monsieur Teddy Dupont est salarié, il a 35 ans, est marié et à 2 enfants. Son foyer fiscal se situe dans une TMI à 41%.

Sa problématique

Je souhaite constituer un capital pour la retraite, le tout dans un cadre fiscal optimal.

Découvrir la solution proposée à Monsieur Dupont

Comparatif Assurance vie versus PER pour un investissement de 1000€ sur une durée de 10 ans, une TMI à l’entrée à 41% et à 30% à la sortie, rendement de 4% :

  • Effort d’épargne : 590€ pour l’assurance vie et le PER
  • Valeur brute de l’épargne au bout de 10 ans : 873€ pour l’assurance vie (dont 283€ de plus-values) versus 1480€ pour le PER (dont 480€ de plus-values)
  • Fiscalité à la sortie pour l’assurance vie : 0€ sur le capital et 49€ sur les plus-values (283 x 17.2%)
  • Fiscalité à la sortie pour le PER : 300€ sur le capital (1000 x 30%) et 144€ sur les plus-values (480 x 30%)
  • PER : +36% de plus-values rapportées à l’effort au bout de 10 ans : 1036€, 824€ pour l’assurance vie
  • Taux de rendement actuariel net : 3.4% pour l’assurance et 5.8% pour le PER

Avantage PER = 70% de rentabilité.

Au regard de la situation professionnelle et personnelle de notre client, le recours au PER semble le plus efficient. Ce dernier lui permet de capitaliser pour sa retraite, de dégager du rendement mais également de pouvoir optimiser son impôt sur le revenu (article 163 quatervicies du CGI), Mr Teddy Dupont se situant dans une tranche marginale relativement élevée.

Vous aussi optimisez votre retraite !

Nous vous permettons d’obtenir une projection de votre situation financière en amont de votre départ à la retraite afin d’anticiper vos baisses de revenus. Après la réalisation d’un bilan patrimonial personnalisé, nous sélectionnons pour vous les solutions qui correspondent le mieux à votre situation (location nue, location meublée, immobilier de défiscalisation, PER, assurance-vie, contrat de capitalisation, PEA…).

Être recontacté

FAQ

Questions fréquemment posées sur le PER

Comment choisir son PER ?

Pour sélectionner un contrat de PER, trois paramètres doivent être scrutés à la loupe : les frais inhérents, le type de gestion, et les modalités de sortie du contrat. Faire appel à CF Gestion Privée c’est bénéficier d’un cabinet objectif dans son conseil et dans les solutions d’assurance proposées. En effet, le fait d’avoir une ouverture au marché de l’assurance nous permet de sélectionner les produits d’épargne les plus en adéquation avec vos objectifs. Confiez-nous le soin de choisir pour vous le contrat de PER le plus adapté.

Quel rendement espérer pour ce produit d’épargne retraite ?

La constitution du capital dépendra directement de votre effort d’épargne ! Nous vous conseillons d’opter pour des versements réguliers sur une durée importante. Constituer un complément de revenus pour la retraite doit être envisagé à long terme.

Pourquoi ouvrir un PER ?

Ouvrir un PER permet de répondre à plusieurs objectifs de vie et s’intègre parfaitement dans une stratégie de gestion de patrimoine optimisée :

  • Préparer sa retraite avec une stratégie d’épargne à long terme
  • Réduire ses impôts grâce à des avantages fiscaux
  • Protéger ses proches avec une transmission facilitée

CF Gestion Privée est à vos côtés pour définir la stratégie la plus pertinente à opter pour une bonne gestion de votre patrimoine.

Quels sont les cas de déblocage anticipé d’un PER ?

Il est possible de débloquer son épargne avant d’atteindre l’âge de la retraite de façon anticipée pour certaines raisons exceptionnelles. Les déblocages anticipés sont les suivants : décès du conjoint marié ou partenaire de PACS ; invalidité de 2ème et 3ème catégorie du titulaire du contrat, du conjoint marié ou partenaire de PACS, ou des enfants ; expiration des droits chômage ; surendettement ; cessation d’activité non salariée à la suite d’une liquidation judiciaire ; acquisition de sa résidence principale (hors PERO).

Quel est le plafond de déduction ?

Pour les versements volontaires et obligatoires, ils sont déductibles des revenus imposables dans la limite d’un plafond fixé à 10% du revenu global de l’année précédente dans la limite de 32 909€, OU 10 % du montant du PASS (plafond annuel de la sécurité sociale), si ce montant est plus élevé.

Encore une question ?

Contactez-nous !