Régime retraite : focus sur le régime complémentaire

Pour préparer sa retraite, il est fondamental de connaître ses droits. Aujourd’hui il ne fait nul doute que se constituer une épargne supplémentaire en outre de ses pensions retraite de base et complémentaire s’avère une stratégie long terme payante.

CF Gestion Privée vous aide à trouver les solutions les plus adéquates pour financer et préparer votre retraite en fonction de votre situation personnelle et de vos objectifs.

  • Des experts engagés et intègres à vos côtés
  • Des recommandations d’investissement personnalisées
  • Des conseils et un suivi professionnel sur-mesure

Contactez un de nos experts

30 ans
d'expérience
+ de 3000
clients satisfaits
97%
nous recommandent

Le système de la retraite en France

En France, le système de la retraite repose sur deux régimes, tous deux obligatoires : le régime de retraite de base, aussi nommé retraite de premier niveau, et le régime de retraite complémentaire, aussi nommé retraite de deuxième niveau.

Vient ensuite la retraite supplémentaire, voir retraite surcomplémentaire, qui est facultative et qui peut être individuelle ou collective. Celle-ci repose sur un effort d’épargne de la part du travailleur : un capital est ainsi formé par l’intermédiaire de produits d’épargne (PER par exemple) et disponible lors du départ à la retraite.

Une réforme des retraites à venir ?

Un projet de réforme des retraites a été annoncé et voté en Assemblée Nationale en 2020. L’objectif : un système de retraite universel pour tous géré par la CNRU (Caisse Nationale de Retraite Universelle). Celui-ci signifierait :

  • Une gestion des points unique : chaque euro cotisé accorde les mêmes droits pour tous ;
  • La disparition des régime spéciaux ;
  • Des règles de cotisations et de calcul uniformisés.

En complément des retraites obligatoires de base et complémentaire, CF Gestion Privée vous accompagne dans la mise en place d’une retraite dite surcomplémentaire. Après la réalisation d’un bilan patrimonial personnalisé, nous sélectionnons pour vous les solutions qui correspondent le mieux à votre situation (location nue, location meublée, immobilier de défiscalisation, PER, assurance-vie, contrat de capitalisation, PEA…).

Effectuer un bilan retraite

Fonctionnement du régime de retraite complémentaire

A l’instar du régime de base, le régime de retraite complémentaire fonctionne sur un système de répartition.

En revanche, ce dernier repose sur un mécanisme de cumul de points : tout au long de sa vie active, le travailleur cotise par le biais des cotisations vieillesse et perçoit en échange un certain nombre de points. Lorsqu’il liquidera ses droits pour partir à la retraite, le nombre de points acquis et leur valeur détermineront le montant de pension retraite qui sera versé.

Quels sont les régimes de retraite complémentaire ?

A ce jour, il existe de nombreuses caisses de retraite complémentaire. Par exemple :

  • AGIRC-ARRCO pour les salariés du privé et les salariés agricoles ;
  • RCO pour les exploitants agricoles non-salariés ;
  • Caisses de retraite complémentaire obligatoire des travailleurs indépendants pour les artisans, commerçants et industriels indépendants ;
  • CARMF pour les médecins libéraux ;
  • CARPIMKO pour les professionnels auxiliaires médicaux libéraux ;
  • CIPAV pour les professions libérales de la construction non règlementées ;
  • RAFP pour la fonction publique ;
  • Etc.

Comment calculer sa pension de retraite complémentaire ?

Pour calculer le montant de sa retraite complémentaire, le nombre de points accumulés est multiplié par la valeur du point (revalorisée annuellement par chaque caisse de retraite complémentaire) ce qui permet d’obtenir le montant annuel brut de sa retraite complémentaire.

Pour obtenir sa retraite complémentaire à taux plein, certaines conditions sont exigées et peuvent varier selon les régimes. Pour l’Agirc-Arrco par exemple, il est possible de bénéficier de cette retraite complémentaire dès 57 ans. En revanche, pour la percevoir à taux plein sans subir de décote, l’assuré doit avoir au minimum 62 ans et avoir cotisé un nombre minimal de trimestres (variant selon son âge) OU avoir entre 65 et 67 ans (selon sa date de naissance).

En savoir plus sur le calcul de la retraite

Il peut être judicieux de vérifier quels sont vos droits à la retraite et ainsi éviter toute erreur de calcul de votre pension de retraite complémentaire. CF Gestion Privée se tient à vos côtés pour effectuer une estimation de vos pensions retraite de base et complémentaire. Nous pourrons vous aider à définir la meilleure stratégie de sortie selon vos objectifs et votre situation (âge de départ, etc.).

Faire un bilan retraite

FAQ

Questions fréquentes sur la retraite complémentaire

A qui s’adresser pour liquider ses droits ?

Pour devez adresser votre demande de liquidation de retraite auprès de votre caisse de retraite complémentaire. Il peut être judicieux de vérifier en amont quels sont vos droits à la retraite et ainsi éviter toute erreur de calcul de votre pension de retraite de base : points accumulés pour la retraite complémentaire, malus Agirc-Arrco, etc.

Quelle retraite complémentaire en cas d’invalidité ?

En fin de carrière, il est possible de bénéficier d’une retraite complémentaire à taux plein pour inaptitude au travail même si les conditions d’obtention du taux plein ne sont pas remplies.

Encore une question ?

Contactez-nous !