Fidéliser mes salariés

Fidéliser ses salariés constitue un enjeu économique nécessaire aujourd’hui pour tout chef d’entreprise. La rotation, de plus en plus récurrente, du personnel peut impacter la situation financière de l’entreprise. Il devient alors nécessaire de mettre en œuvre de bonnes pratiques pour fidéliser ses salariés.

Fidéliser mes salariés

De nouvelles dispositions législatives sont intervenues en ce sens.
La Loi ANI a imposé aux employeurs de fournir une Complémentaire Santé à leurs employés, depuis le 1 janvier 2016.
La Loi Pacte du 22 mai 2019 a créé trois nouveaux Plans d’Epargne Retraite : le PER individuel, le PER entreprise, et le PER collectif. Ces nouveaux plans cohabitent avec les anciens dispositifs d’épargne (PERP, Madelin, Perco et Article 83).

Le Plan d’Epargne Entreprise (PEE) est un système d’épargne collectif facultatif qui permet aux salariés de l’entreprise (mais aussi aux gérants…) d’avoir la possibilité de participer, avec l’aide de celle-ci, à la constitution d’un portefeuille de valeurs mobilières, disponible au bout de 5 ans.

Le Plan d’Epargne Retraite Collectif (PERECO), quant à lui, permet à leurs bénéficiaires de se constituer une épargne accessible au moment de la retraite sous forme de rentes ou de capital.

Toutes les entreprises, quel que soit leur statut juridique (y compris associations et professions libérales, ainsi que les établissements publics industriels et commerciaux), ont la possibilité de mettre à la disposition des salariés un PEE et un PERECO, sous certaines conditions.

La mise à disposition de ces dispositifs, par le chef d’entreprise, offre l’opportunité à ses salariés de se constituer une épargne salariale dans des conditions fiscales et sociales avantageuses. A ce titre, la fraction de primes versées sur le plan ainsi que les gains générés sont exonérés au titre de l’impôt sur le revenu.
L’employeur a la possibilité d’apporter sa contribution sous la forme d’un abondement, dont les conditions de versement sont déterminées à l’avance.

Cas client

Monsieur PAUL, 37 ans, actuellement dirigeant d’une PME je souhaite optimiser les montant des primes versées à mes salariés. Mon conseiller CFGP m’a accompagné sur la mise en place d’un Plan d’Epargne Entreprise et d’un Plan d’Epargne Retraite, ainsi que sur l’intérêt de la signature d’un accord d’intéressement.